Les Phases de Vol

La machine doit être parfaitement stabilisée et au plus tard à 300 pieds sol pour que le pilote décide d’atterrir. À l’exception des tours de piste basse hauteur, où ce seuil peut être abaissé à 100 pieds sol. Une stabilisation haute permet d’avoir une conscience de la situation optimale, notamment des autres trafics et de préparer mentalement le sens et l’amplitude des actions de décrabage s’il y a du vent de travers. Etes-vous bien autorisé à atterrir ? L’axe central de la piste doit rester entre les roues du train principal pendant toute la décélération, jusqu’au moment de dégager la piste.

 

Articles

Approche lors de l'amerrissage sécurité des vols

Lors d'un vol à destination de Cannes, une vingtaine de minutes après le décollage du terrain de Propriano, au dessus de la mer, le moteur brutalement ne délivre plus de puissance...  Cette interview est le témoignage poignant d'un pilote et de ...

De l'approche au toucher sécurité des vols

Objectif Préciser la représentation qu’un pilote devrait avoir de l’atterrissage, pour réduire les risques d’atterrissage dur et de sortie de piste, et faire en sorte que la transition de l’approche stabilisée jusqu’au toucher ne soit pas « subie », mais pilotée.  ...

Affiche ULM le gradient de vent sécurité des vols

  Qu’est ce que le gradient de vent ?   Voyons la définition du gradient : Taux de variation d’une propriété par unité de temps, de longueur, ou de toute autre nature d’après une échelle donnée. Pour le gradient de vent, la « propriété ...

Rappel de toutes les phases de vol

Inscrivez-vous pour être informé !

Search

›   Contactez-nous !