Actualités

Inattention et Collision avec le relief

Article et Vidéo du Réseau Promotion de la Sécurité de l'AESA - EASA Safety Promotion Network

 

Éviter la distraction, pour prévenir la collision avec le sol ou un obstacle (CFIT, Controlled Flight Into Terrain)

AVOID DISTRACTION TO PREVENT CFIT

Article original - Traduction Alain JAMET

Beaucoup de choses peuvent distraire un pilote pendant un vol. Vous pouvez optimiser votre conscience de la situation en vous posant la question suivante : « Depuis combien de temps n’ai-je pas regardé dehors ? »
La collision avec le sol ou un obstacle en vol contrôlé (CFIT : Controlled Flight Into Terrain) peut avoir différents facteurs contributifs. Mais d’une manière générale, c’est la conscience de la situation qui est en cause. Un pilote devrait gérer sa charge de travail en veillant à garder assez de disponibilité pour regarder dehors et ne pas compromette sa conscience de la situations.

Le défi

Avec la participation de Ari Vatanen le célèbre pilote de course, notre vidéo met en relief ce type de situation.

Ajoutée au pilotage, la charge de travail des contacts radio requis pour le transit d’un espace aérien à l’autre, la recherche d’informations, les évolutions aérologiques ou météorologiques, risquent de détourner le pilote de ses priorités.

Comment gérer ce risque ?

Il y a beaucoup de choses qu’un pilote peut faire lors des différentes phases de vol, pour maintenir une conscience optimale de la situation, et réduire le risque de CFIT. L’anticipation est essentielle.

À la préparation du vol

  • Avez-vous bien préparé votre vol, quelle route allez vous suivre (points de passage entrés dans la GPS, fréquences à contacter, moyens radio de navigation à utiliser, etc…)?
  • Avez-vous repéré les obstacles sur la route, et déterminé l’altitude sous laquelle il ne faut pas descendre ?
  • Etes vous préparé à l’imprévu, comme la rencontre de conditions visuelles dégradées (avec une stratégie adaptée, comme des cartes de vol aux instruments à disposition, etc …)
  • Avez-vous bien obtenu toutes les infos météo disponibles pour le vol ?
  • Y-a-t-il assez de carburant à bord, y compris pour faire face à quelques imprévus ?
  • Avez-vous une connaissance suffisante de votre appareil, de ses équipements et de ses limitations ?
  • Votre appareil est-il équipé de technologies de détections du risque de collision avec la surface ou d’autres trafics, savez-vous les utiliser ?
  • Si vous utilisez des dispositifs électroniques de navigation, embarqués ou portables, leurs bases de données sont-elles à jour ?
  • Ces dispositifs ne risquent-ils pas d’interférer avec les commandes de vol ?
  • Vous êtes-vous posé la question des menaces du jour ?
  • Avez-vous bien préparé le poste de pilotage pour la mission ?

Durant le vol

  • Etes-vous en capacité, à tout moment, de connaitre précisément votre position et de savoir où vous devez aller ?
  • Avez-vous anticipé les évolutions possibles pour ce vol et la conduite à tenir si elles se produisent ?
  • En cas de dégradation météorologiques, savez-vous comment obtenir rapidement la dernière météo à destination ?
  • Est-ce que le temps passé sur certain équipements ne compromet pas votre conscience de la situation ?

Après le vol

  • Quel est votre sentiment sur votre maitrise des équipements de la machine ?
  • Votre navigation s’est passée comme prévu ?
  • Avez-vous à tout moment respecté les espaces aériens, et les hauteurs de survol ?
  • Votre gestion de la charge de travail a-t-elle été satisfaisante ?
  • Savez-vous ce que vous améliorerez lors de votre prochain vol ?

Souvenez-vous :

« 1-rester dans le domaine de vol, FAIRE VOLER,

2-savoir où l’on est et où on va, NAVIGUER,

3-COMMUNIQUER »

"AVIATE - NAVIGATE - COMMUNICATE" toujours dans cet ordre !

Search

›   Contactez-nous !